La Chaîne de l'Espoir : 24 jours pour sauver 24 enfants !

Publié le par La Parigina

 

Pour la 5ème année consécutive, la Chaîne de l'Espoir ouvre son calendrier de l'Avent un peu particulier : l'opération 24 jours pour 24 enfants

 

¤¤¤¤¤

 

Créée en 1988, par le Professeur Alain Deloche, La Chaîne de l'Espoir intervient dans plus de 30 pays pour offrir un accès aux soins et à l'éducation aux enfants les plus démunis.


Véritable réseau d’excellence et d’expertise médico-chirurgicale, La Chaîne de l'Espoir opère et soigne, chaque année, des milliers d'enfants.


La Chaîne de l’Espoir intervient également dans le domaine de l’éducation avec des programmes de parrainage scolaire et d’aide à la scolarisation. Grâce à cette action, 25 000 enfants ont déjà pu retrouver le chemin de l’école.

 

¤¤¤¤¤

 

J'ai eu la chance de participer, il y a tout juste 2 ans, à un fantastique FlashMob sous la pyramide du Louvre, avec les danseurs de l'Opéra Garnier, pour sensibiliser les gens à cette cause. 

 


 

L'action et le défi continuent ! A partir de demain, jeudi 1er décembre et jusqu'au samedi 24, chaque jour le portrait d'un enfant atteint d'une maladie grave et en attente d'hospitalisation sera dévoilé sur le site des 24 enfants. Selon la gravité de l'opération et les moyens du pays d'origine, cet enfant sera pris en charge chez lui ou en France et selon les cas, le montant nécessaire pour aider sera différent. 

 

Pour aider ces enfants à se faire opérer, faites un don à la Chaine de l'Espoir

 

Pour plus d'infos, suivez la Chaine de l'Espoir sur Facebook et Twitter. Connectez-vous chaque jour sur le plus touchant des Calendrier de l'Avent et agissez (si vous le pouvez !), le plus beau cadeau que ces enfants puissent recevoir à Noël ? LA VIE !

 


Publié dans Evénements

Commenter cet article

Sonny B. 04/12/2011 15:34

24 Jours pour 24 Enfants ? Il serait certainement plus judicieux de renommer cette opération "Le Père Noël est une ordure et s'affiche avec la Chaîne de l'Espoir".

En effet, comment ne pas penser à cela lorsque les deux partenaires privilégiés de cette opération sont les groupes Bolloré et Total, ceux-là même qui entretiennent pauvreté et corruption dans les
pays du Sud ? Combien d'enfants victimes d'une maladie liée à la pauvreté et donc à l'action de ces groupes vont être opérés grâce à l'action de la Chaîne de l'Espoir ? Il aurait certainement été
plus judicieux d’éviter de berner tant les futurs enfants soignés que les particuliers crédules qui daigneront accorder un don à ce partenariat du plus mauvais goût.

http://lookingforsomehope.com/2011/12/04/operation-24-jours-24-enfants/