T.A.G. (Tag And Graff) : jusqu'au bout Art de Rue

Publié le par La Parigina

 

Ambiance scandale, danse de vandale,

Sens d'où vient la chaleur

Gloire à l'Art de rue!

DJ, Breaker, B-boy, Graffeur, Beatbox

Jusqu'au bout Art de Rue!

Ceux qui taguent sur les trains, les murs crades et là où ça craint

Comme sur les palais ou les commissariats...

 

 

L'Art de la Rue reste dans la rue en exposant de manière totalement inédite : le Musée à Ciel Ouvert!

Situé à l'angle de l'avenue de Wagram et de la rue de Prony, dans le XVIIè, sur la bâche d'un chantier de reconstruction, il permet aux toiles d'être visibles à toute heure du jour ou de la nuit. Cela donne une infinités de lumières, de perspectives et de perceptions différentes!

 

Mais avant de revenir dans la rue, cet art d'un nouveau genre, est passé par des sites prestigieux :

 

TAG au Grand Palais, en avril 2009, permet à ce mouvement du XXè siècle d'intégrer l'un des joyaux culturels parisien. 300 oeuvres des plus grands artistes graffeurs du monde sont exposées. Elles symbolisent l'unité des artistes qui ont travaillé sur un même support, un même thème dans le même endroit.

 

Né dans la rue - Graffiti, à la Fondation Cartier pour l'art contemporain, entre juillet et novembre 2009. Cette expo réunit des photos, des films et des dessins mais aussi des oeuvres inédites, réalisées pour l'occasion par des graffeurs internationaux.

 

Exposition-Vente TAG, les lettres de noblesse, au Palais de Tokyo, en février 2010. 57 toiles en vente au profit de SOS Racisme.

 

Un point commun à tous ces évènements? Oui! Il s'appelle Alain-Dominique Gallizia!

 

  Crédit photo : http://www.collectiongallizia.com/Alain-Dominique-Gallizia,19

 

Cet architecte s'intéresse à l'art de la rue en voyant un artiste s'approprier la façade de l'un de ses chantiers. Commence alors une "collecte" qui formera LA collection Gallizia. C'est lui qui met son atelier de Boulogne à la disposition des artistes pour préparer les toiles de l'expo TAG au Grand Palais. Il rend hommage aux artistes de la rue, en leur permettant de passer de l'éphémère à l'éternel... Accessible, il raconte sa passion avec enthousiasme à quiconque veut bien s'y intéresser!

  

Dernière événement en date : Le Musée à Ciel Ouvert, du 27 mars à juillet 2010.

 

1 expo, 2 perspectives, 3 happening!! Tout d'abord, l'inédit du lieu : l'extérieur, on peut visiter ce "musée" à tout moment, en allant au boulot, à la pause-déj, en sortant du lycée, en rentrant d'un apéro... à la lumière du soleil (ou de la pluie!), la journée ou celle des spots, la nuit. Ensuite, l'inédit du contenu : 3 niveaux, permettant à des artistes de tous horizons, de toutes origines d'être exposés. 

 

Au 3ème niveau : les pionniers américains avec 9 toiles maitresses : 

 

                                                                   

 

(oui j'en ai oublié une, celle de Rammellzee... promis j'y retourne et j'update!) 

 

Au 2ème niveau : des artistes reconnus avec 24 oeuvres exposées :

 

  

Au 1er niveau : 72 taggeurs/graffeurs invités à réaliser leur pièce... en direct!!

 

Sous forme de 3 happening, réalisés en 3 week-end (27/28 mars, 8/9 mai et 19/20 juin), 6 oeuvres sont exécutées en direct, 2 fois par jour (entre 11h et 16h, sans oublier la pause-déj!). Cela donne 24 toiles par happening, elles sont exposées jusqu'à l'évènement suivant.

 

Les artistes du mois de mars :

 

 

Les artistes du mois de mai, que nous avons pu admirer à l'oeuvre :

  

DIBO, SPAIN

 

 

DAYE (NASTY GIRLS), AUTRICHE

 

                         

 

OGREONER, FRANCE

  

 

  

OPIUM (WILD BOYS), ITALY

 

 

 

JOE, AMERICA

 

 

 

BOIDS (MSK), UK

 

 

Et enfin, au centre de cette bâche gigantesque, une toile du précurseur parmis les précurseur du graff.

 

 

Coursier new-yorkais, il sillone la ville à la fin des 60's-début des 70's et marque les murs de son empreinte : TAKI 183. Taki comme le diminutif grec de Demetrius (dit aussi Demetaki) - 183 comme le numéro de sa rue (183rd à Washington Heights). Son apparition dans le New-York Times en 1971 marque le début de la reconnaissance publique de cet art d'un nouveau genre. Pionnier? presque! Comme il le dit lui même, il s'est inspiré de JULIO 204 pour la forme, mais ce dernier ne taguait que son quartier et ne s'est jamais étendu plus loin.

 

¤¤¤¤¤

 

 

L'exposition continue jusqu'au mois de juillet 2010 puis une partie des oeuvres (79 toiles) sera vendue aux enchères le 18 novembre 2010. Si vous avez flashé sur l'une d'elles, n'hésitez pas à vous l'offrir, c'est pour la bonne cause!! C'est au profit de Paris Tout P'tits, une association qui vient en aide aux bébés de familles démunies (si vous souhaitez faire un don, c'est par ICI). 

 

¤¤¤¤¤

 

Tag et Graffiti est sur Facebook. Nous, on se retrouve au prochain happening : 19/20 juin 2010!!

D'ici-là, si vous passez dans le quartier, levez la tête ;-)

 

PARIGINA2.jpg

Tit Graff réalisé par StK, merci!!  

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Expos

Commenter cet article